Coeur d'exil

Textes d'Agota Kristof, Paul Celan, Peter Handke et de migrants -  Mise en scéne Kristian Frédric

2016
Fumel
France

 " Un moment de théâtre particulier, un petit bijou. Ils ont, en effet, assisté à la représentation de « Cœur d’exil », création éphémère mise en œuvre par Kristian Frédric à laquelle participaient quatre lecteurs de l’association L’Escale, association aidant à la réinsertion de publics éloignés du travail et de toute vie sociale. La sobriété de la lecture a incontestablement mis en valeur la force du propos. Le spectateur, valise à la main, perdu dans la brume, était-il cet exilé, ce migrant qu’évoquent Paul Celan et Peter Handke ou ces hommes et femmes dont les lecteurs avaient choisi les témoignages ? C’est la lecture à voix haute tout autant que la mise en scène au service d’une cause qui ont touché le public. Ému, il quittait la salle ne sachant s’il devait applaudir ou retenir son souffle. "

Michel Debiard

Photos Sophie Darricau

Présentation

 

C’est une rencontre, orchestrée par le service culturel de Fumel communauté, avec Mme Ghislaine Fraser-Dudicourt de l’Escale (association d’insertion) qui m’a donné le goût de partager une recherche artistique avec Sylvie, Élisabeth, Véronique et Robert.

Ensemble, nous avons réfléchi aux thèmes que nous voulions aborder, et la réalité est venue frapper à notre porte : « nous parlerons de ceux qui migrent, malgré eux, abandonnant tout de leur vie, loin, très loin, bien au-delà de la grande frontière ! ». N’est-ce pas, ce que fera Gennaro Costagliola dit Scapin pour fuir la peste ?

Alors, soucieux et lourds de cette tâche, nous avons voulu traverser « le guet» pour trouver des témoignages, des textes, des poèmes qui pourraient nous faire toucher un peu plus le « centre du cyclone ». Car c’est bien d’un cyclone dont il s’agit, quand l’on doit laisser là, notre histoire, nos ancêtres et ces paysages d’enfance qui nous ont vu grandir. 
Comment oser dire que cela est facile ? Comment, ne pas ouvrir ses bras à celui qui, courageux, a franchi ses propres limites pour essayer de pouvoir offrir aux siens un autre avenir ? Comment peut-on laisser croire qu’il y a une bonne et une mauvaise raison d’immigrer ?

Ce sont des textes d’Agota Kristof, de Paul Celan, de Peter Handke et ceux de migrants, qui vont ce soir transporter les mots, témoins ou paraboles, d’une réalité terrifiante.

Et si vous étiez, vous aussi, une valise à la main, en train d’être réuni dans un centre d’accueil ou de triage, quelle serait votre histoire ?

 

Kristian Frédric

L'équipe

Mise en scène  Kristian Frédric

 

Les lecteurs :
Elisabeth GERALDES
Véronique VIDAL
Sylvie VIOLLEAU
Robert FERNANDO
 
Les accueillants  :
Marlène BORDERE
Ghislaine FRASER-DUDICOURT
Laëtitia MARCHESI

 

Régie lumière  Yannick Anché
Régie son  Stéphane Guernouz

 

La création

 

Le 11.03.2016 à Fumel

Production

 

Avec l’équipe technique du centre culturel

Cie Lézards Qui Bougent les Hauts de Bayonne
L’Escale (Fumel)
Le service culturel de Fumel communauté

© 2017 par SD 
Créé avec Wix.com

6 ter avenue jouandin

64100 Bayonne

05 59 50 36 60

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icon