INSTALLATION TRANSMÉDIA

Dem kummer begegnen / Confronter le chagrin

Extrait de 3'

Une réflexion sur l’œuvre d’art face à la violence et à la folie du monde. Comment ne pas penser à cette foule d’anonymes qui après les attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan, est allée poser sur les lieux des mots et des dessins. Un art brut, comme rempart à l’horreur ! Un objet numérique qui, animé par l’artiste visuel Youri Fernandez et le sonorisateur Hervé Rigaud, questionnera notre présent.

Kristian Frédric

"Il s'agissait d'entendre "la beauté", d'entendre "l'art" et d'entendre aussi "la guerre" et toutes autres "médiocrités" que l'homme est capable de construire. L'amour de Camille et Hanz se heurte à cette période incroyable où art et guerre ont été pratiqués par des artistes majeurs. Apollinaire en première ligne. Ce si bel enregistrement de son "Pont Mirabeau" déclamé par lui-même. Partir de là. Y entendre Cendrards. Y entendre Duras. Y entendre "La nouvelle vague" et le fracas des guerres. Après, se laisser guider par les images de Youri et faire confiance à la poésie des sons"

Hervé Rigaud

"L’enjeu était de trouver un moyen de faire un hommage à l’histoire de l’art sans être directement dans la citation ni dans le pastiche. À partir d’une banque de données de tableaux numérisés j’ai choisi d’utiliser un outil numérique pour créer des interpolations d’images. Des trainées de pixels animent le cube et nous amènent d’un tableau à un autre sans jamais nous le révéler entièrement." 

Youri Fernandez

Présentation de l'installation et autres bornes interactives

Une oeuvre immersive, interactive et participative.

Grace au bouton interactif, les visiteurs peuvent arrêter le mouvement perpétuel du cube et créer leur propre image.

Après cette immersion, chacun pourra également s’exprimer via un écran numérique, aussi les réponses seront intégrées au cube lors des séances suivantes.

Accessible à tous et ludique

L'installation permet à tous de s'exprimer et de rentrer en communion de façon méditative et/ou ludique.

Nous avons pu constater qu'elle attirait et touchait tant les tout-petits que les plus grands!

ÉCRITURE MULTIMÉDIA ET NUMÉRIQUE

Objet interactif à la fois promotionnel, pédagogique et artistique.

Cette formule inédite et originale a été pensé pour donner la couleur du spectacle sans en dévoiler le dénouement. Les futurs spectateurs découvrent une interview de Hans et Camille au 31 décembre 1913, moment clés du spectacle. Ils pourront y naviguer à leur rythme et activer des modules complémentaires afin d’accéder à plus d’informations, à la fois sur des artistes, des thématiques de l’époque, et sur la conception du spectacle ; 9 questions et 18 réponses pour vous faire rêver et en apprendre un peu plus sur ce que vous allez voir !

12 interviews
des concepteurs
du spectacle
30 pop-up artistes et thématiques 

Un acte artistique - Un nouveau média promotionnel et pédagogique

"Le fait de mettre en relation deux images par analogie intuitive m'est apparu être un moyen de créer une série à la fois personnelle et universelle. Cette collection s'est révélée autant esthétique qu'effroyable."  Youri Fernandez

 

Kristian Frédric a proposé à l'artiste plasticien de questionner l'opposition Art et Guerre, en utilisant un nouvel axe de développement de la pièce, à travers une narration visuelle sur le réseau social Instagram. @factory64theatreopera

À gauche une photo de guerre ou de conflit, à droite une oeuvre artistique, deux images mises en opposition font naître une histoire à travers le regard du spectateur. 

Par ce concept artistique, nous souhaitons interpeller le public et soulever des questionnements, tels que la légitimité et la place de l’art face à la barbarie, la représentation de l’horreur, son esthétique, la force de l’art et sa limite dans un contexte de conflit...

1153 abonnés - 43 publications

© 2017 par SD 
Créé avec Wix.com

6 ter avenue jouandin

64100 Bayonne

05 59 50 36 60

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icon